L'Espiguette

Je repars de chez Nico avec le camion rechargé en batterie et en eau pour tenir 1 semaine sans problème. Direction la plage, ça commençait à me manquer. Cette semaine priorité au Kitesurf, j'ai posé quelques jours de congés mais je m'adapterais selon le vent, chez Cozy ce n'est pas un souci <3 !!!

Antoine, le copain de Sarah, connaît très bien la Camargue, il venait souvent dans le coin pour faire du kite, il arrive à bien lire le vent et connaît beaucoup de spots. J'apprends énormément avec lui. Nous avons prévu de nous rejoindre à l'Espiguette pour une session le dimanche malgré les températures qui baissent.

J'arrive donc samedi soir dans la nuit sur un parking géant, je capte bien la 4G je vais pouvoir rester ici toute la semaine. Évidemment je suis le seul, j'en profite pour regarder les infos, vérifier la météo qui change assez vite..., un bon repas et je me couche tôt pour être en forme demain parce que je vais refaire du kite, ouiiiiiii.

Camion sur le parking

Antoine arrive vers 11h le temps de prendre un café, papoter un petit peu, manger des petits wraps qu'il nous a préparés, attendre que le vent monte, nous allons faire un tour sur la plage quelques voiles se lèvent. Ici il y a presque pas de vagues par rapport au Portugal. Le soleil est au rendez-vous température 17°, l'eau 12° ce n'est pas si froid avec la combinaison ;). C'est parti, 14h le coup d'envoi, nous décollons nos ailes pour une session de 2h30, je voulais plus m'arrêter, il faut ranger que le matos sèche un peu avant de le rentrer dans le camion.

Lundi le vent est tombé, je travaille tranquillement en faisant sécher tout le matériel.

La plage

Mardi, c'est reparti pour une session un peu plus courte, il y avait un seul kitesurf qui a eu un accident... c'était un problème de matériel et surtout de mauvaises manipulations... , je suis arrivé juste après, c'était une boule de sable enfin pas de mal, juste une combinaison déchirée. Il a replié et m'a aidé à décoller mon aile. J'étais le seul sur la grande plage, c'était impressionnant du coup j'ai pas fait le fou, j'ai vraiment adoré ^^

En pleine action

Mercredi idem que lundi, peu de vent donc boulot.

Jeudi le vent doit se lever, je change de spot pour être plus entouré et je refais le plein pour manger des produits frais, difficile de trouver des boulangeries par ici...

Une bonne session mais j'aurai dû sortir mon aile de 11m², je me serais plus amusé surtout que j'aurai pu tester ma réparation... après 2h mon aile me reste dans les mains... le chikenloop est parti, heureusement qu'il n'y avait pas trop de vent, je le remets rapidement et je m’aperçois que la sécurité s'est coupée en deux, il ne peut plus tenir très longtemps... fin de session :'(

Ce n'est pas la fin que j'attendais mais bon c'est une petite casse pour 15€, je vais le réparer moi-même. C'est une tige constituée d'un tuyau de 8mm entouré d'un tissu assez épais à recoudre. Ça va me permettre de bien laver le matos et le faire sécher correctement, je pense que ça sera ma dernière session de l'année. J'aurai dans tous les cas bien progressé malgré tout.

Après tout ce sport rien de tel qu'un bon repas.

Un bon steak

Je n'arrive pas à trouver d'eau dans le coin, je pars donc dans un camping pour une bonne douche bien chaude et refaire le plein d'eau.

Au camping

Vendredi je bosse et ce soir direction Cannes, je vais voir Vincent (MONMON pour les intimes) et découvrir sa région que je ne connais pas du tout.

Simon

Read more posts by this author.