La Hongrie

Dimanche 16 avril, 15h, nous passons la frontière hongroise, à la découverte d'un nouveau pays. Et quelle première journée, Kinga et sa maman "Olga" nous accueillent à "Deli Lejaro" : nous prenons une petite barque en direction d'une île "Angyali-Sziget" entourée du Danube, pour y passer 2 jours.

Olga

Kinga

AnneSo

Angyali Sziget

Le soir, Olga nous fait goûter un plat typique de Noël "le halászlé", la soupe de poissons hongroise, avec le poisson qu'elle a pêché : c'est un délice. On part ensuite faire une balade digestive à travers l'île, un vrai labyrinthe.

Le lundi c'est Pâques et quel réveil en fanfare !!! Olga nous explique qu'il y a des traditions en Hongrie, notamment après avoir dit bonjour (sachant qu'il est 8h du matin), on doit boire un shot de "Palinka" : eau de vie hongroise. Ça réveille !!!

Et ensuite au petit-déjeuner c'est : jambon de Pâques, fromage... Autre tradition de Pâques, les garçons sont censés arroser les filles de parfum pour leur apporter la fertilité :).

Aujourd'hui même si c'est férié, ça sera boulot pour nous, on se décale un peu, on prend le mardi et mercredi pour visiter Budapest.

Le midi, on fait la rencontre de toute la famille de Kinga : grand-mère, beau-père, sœur, tante, oncle, cousins... une des activités du coin c'est évidemment la pêche.

Budapest, la ville

Mardi matin, en route pour Budapest. On fait une halte chez la grand-mère de Kinga, pour récupérer des billets de bus touristique pour visiter la ville (que l'oncle de Kinga a pu avoir avec son travail). Le hic, c'est que nous sommes tous les 3 avec sa grand-mère "". Elle ne parle ni anglais ni français, ce n'était pas évident pour communiquer... mais heureusement google trad est là pour faire quelques phrases entre deux sourires.
Nous voilà parés pour la visite.

L'après-midi, on fait un premier tour de la ville en bus pour en voir l'ensemble et ensuite on fait plus de 10 km entre la citadelle, le château, et les bords du Danube...

Citadelle

La Balna

Le bords du Danube

C'est vraiment une magnifique ville.

19h30, bien épuisé de cette journée, on rentre chez la tante de Kinga, "Gabriella", à 30 min en bus du centre, et là c'est le drame... On se retrouve nez à nez avec deux contrôleurs, tout contents on leur montre nos tickets compostés, mais ici on ne peut pas prendre 2 transports avec le même ticket... résultat 55 euros d'amende. On a tout fait, mais ils n'ont pas voulu nous écouter !!!

Pour nous réconforter, Kinga et Gabriella nous attendant avec un poulet au paprika, des pâtes hongroises ou Nokedlis, et du vin rouge !!!
Super soirée, Kinga a traduit la conversation quasiment en direct, et pour finir Gabriella nous offre de la Vodka !!!

Budapest, les thermes

Mercredi 19 avril, c'est le grand retour de la neige !!! Quoi de mieux pour aller passer la matinée aux Thermes Széchenyi. Il fait 4°C dehors et 38°C dans le bain extérieur, le paradis. Malheureusement pas de photos à l'appui, on n'est pas équipés d'appareil aquatique :(.

Après 4h de sauna, hammam, bains à 38°C... trop dure la vie... c'est l'heure de manger, tout ça nous a ouvert l'appétit. Avant de rentrer, on passe prendre un verre dans un lieu underground : le "Szimpla Kert".

Szimpla Kert

Ce soir, Simon prend l'avion pour un aller-retour éclair à Paris pour sa réunion Cozy, en seulement 2h d'avion il peut y être, donc c'est l'occasion.

Simon en avion

Et Anne-So apprend à faire les Nokedlis coachés par Gabriella.

Les Nokedlis

Elle nous a bien gâté avant que l'on parte : des confitures, du paprika, des tomates séchées et une râpe pour faire les pâtes.

Dunaharaszti

AnneSo : "Le jeudi, on reste bosser chez la tante de Kinga toute la journée et le soir, on quitte Budapest pour aller passer 2 jours chez sa grand-mère : "Etelka". Ce soir, c'est repas avec toute la famille, ils ne parlent pas du tout anglais, donc j'essaie de comprendre... mais c'est un échec. Au menu, c'était poivrons farcis à la viande haché et au paprika, j'en profite pour prendre la recette. Et comme sa grand-mère est une grande cuisinière ça sera tiramisu et màkos kalàcs pour le dessert. Les "màkos kalàcs" sont des gâteaux roulés soit au pavot, soit à la noix."

"Le vendredi, boulot, boulot. Et avant de quitter sa grand-mère, elle nous donne des provisions pour le mois... conserves de fruits, ratatouilles maisons, crêpes... Le soir, nous allons chez la maman de Kinga, elle en profite pour me montrer sa collection de savon : depuis 2 ans, elle s'est mise à faire ses propres savons, crèmes pour les mains, le visage. On repart avec 6 savons !!!

Simon arrive à 20h, nous prenons le repas avec Kinga, sa maman et son beau-père et à 21h, il est temps de se quitter, Kinga repart pour la France et nous partons pour le lac Balaton."

Une semaine de folie, pleine d'émotions et de belles rencontres. C'était un vrai bonheur de rencontrer toute la famille de Kinga et de comprendre leurs habitudes de vie, ils nous ont vraiment accueilli comme des rois. Au plaisir de les accueillir, s'ils viennent en France.

Lac Balaton

Nous passons 4 jours près du Lac Balaton, un vrai bonheur. Il s'agit du plus vaste lac d'Europe et qui dit lac, dit "kite-surf" !!! Samedi 22 avril, c’est plutôt calme : grasse matinée, petite virée dans notre magasin préféré "Decathlon" et grosse session de course pour refaire le plein.

Dimanche, journée sportive, une session de 1h de Kite-surf pour Simon et 20 min de course à pieds pour AnneSo et l'après-midi après l'effort, le réconfort : nous allons nous détendre au lac d'Héviz, un des plus grand lac thermale d’Europe. L’eau extérieure oscille en 25 et 38° C, on se teste aux bains de boue, vidéo à l’appui. Et pour finir la journée, 1h de sauna, hammam et jaccuzi.

Lundi et mardi, on se trouve un petit spot sympa pour se poser en camion.

4ème session de kite, les conditions sont idéales, Simon s’est régalé. C’est une année très faste pour le kite : 4 fois en 1 mois, l’Europe de l’est et les lacs, c’est le paradis.

Mercredi 26 avril on démarre la descente vers la Croatie, halte dans un camping à Zalakaros, il n’y a pas grand monde, mais nous avons eu un très bon accueil par le propriétaire du restaurant du camping. C’est l’occasion de recharger les batteries, l’eau, se laver, et faire une lessive pour repartir au mieux. Le soir grand luxe, on fait péter le resto !!! Le patron nous offre la « Palinka » hongroise.

Jeudi, bye bye la Hongrie, il est 12h30, nous passons la frontière croate.
Nous avons passés un super séjour en Hongrie, nous avons eu l’occasion de rencontrer des gens super le temps de quelques échanges lors des sessions de kite, au camping ou dans les thermes. Une superbe expérience hongroise. Et pour finir à nouveau un immense merci à Kinga et toute sa famille.

Resume hongrie

AnneSo et Simon

Read more posts by this author.